Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Maître de stage : 3 conseils pour être le meilleur

La grand jour est arrivé ! Pour la première fois peut-être, on vous a confié la responsabilité d’un petit être de lumière : un stagiaire. Cette personne qui arrivera le premier jour en attendant tout de vous, la peur au ventre.

Alors vous voulez le chouchouter, être à la hauteur, vous avez conscience qu’être maître de stage est une responsabilité et c’est pourquoi vous vous retrouvez sur cet article.

Ici on ne va pas vous apprendre à être un bon maître de stage, on va vous apprendre à être le meilleur des maîtres de stage.

Image à la Une de l'article: Maître de stage : 3 conseils pour être le meilleur

1. N'embauchez pas une armée de stagiaires

D'abord parce que légalement vous ne pouvez pas en avoir plus de trois sous votre responsabilité. Mais aussi, parce que vous n'êtes pas un professeur qui dispense un cours de vie en entreprise à une classe de trente stagiaires. Ils viennent chercher chez vous une expérience au contact d'un mentor qui saura les guider pour leurs premiers pas dans le monde de l'entreprise.

Il est important de pouvoir rester disponible pour toutes les interrogations et les moments de doutes que pourrait rencontrer votre stagiaire. Cela s'avèrera difficile si vous devez gérer vos propres missions en plus de la formation et l'accompagnement de plusieurs personnes.

Accorder du temps pour échanger avec votre stagiaire est également bénéfique pour vous ! Il peut vous apporter un regard neuf sur votre travail. Alix, responsable Communication nous raconte "Pour moi, la Communication, ça passe énormément par l'échange d'idées et le brainstorming. Après deux ans dans ma boîte, je commençais à stagner niveau idée et à crouler sous les missions. Il était temps pour moi de commencer à trouver la perle rare !"

Onboarding en mode Covid : si vous êtes toujours en télétravail, vous ne pourrez pas rencontrer votre stagiaire pendant encore un petit moment. Ce n'est pas grave ! Il existe d'autres moyens pour accueillir et intégrer un stagiaire à distance. Pricemoov, par exemple, a su s'adapter pour l'onboarding de leur stagiaire. Erell nous raconte : "Au lieu du petit déjeuner de bienvenue initialement prévu, le candidat a fait connaissance avec les membres de son équipe via Slack, Tandem et Zoom tout au long de la journée."

2. Soyez sûrs d'avoir du temps à lui accorder

Si un stagiaire peut vous aider à avancer plus vite sur vos tâche, être un maître de stage vous demandera néanmoins du temps et de l'investissement. Il faut donc être sûr que vous serez la bonne personne pour l'encadrer.

Pour Marine, c'était un choix de devenir la tutrice référente des stagiaires de son entreprise. "Après un an et demi d'apprentissage dans mon entreprise, j'ai très vite exprimé à mon manager le souhait d'évoluer sur mes missions et d'encadrer les prochaines recrues. C'est une mission qui m'a toujours attiré par le fait de devoir aider l'autre, l'encadrer tout en lui laissant une grande autonomie."

Il faut définir les missions en amont et vérifier que ce sont des missions qui plaisent au stagiaire. Il faut veiller à ce que vous ne fassiez pas la même chose, ou du moins pas au même stade, car sinon c'est une perte de temps.

Le but étant que les stagiaires puissent continuer de se former en plus de ses études, apprennent sur le terrain et propose de nouvelles idées. Selon Alix "il faut, je pense, prévoir une to-do list, et bien délimiter les missions de chacun. Hors de question de lui faire faire les tâches pénibles ! Il n'est pas là pour ça."

Dès le début, instaurez une relation de confiance entre vous et votre stagiaire. Cela leur permettra d'oser venir vers vous s'ils rencontrent une difficulté. Organisez des points réguliers avec eux pour regarder l'avancement sur leur travail, écoutez leurs remarques et surtout soyez présents pour les aider à avancer lorsqu'ils ont des questions. Cela demande du temps en plus de vos propres missions, mais vous n'en sortirez que grandi. Selon Marine "être maître de stage, c'est aussi un rôle "donnant-donnant", on apprend beaucoup sur soi-même en manageant l'autre."

3. Considérez-le comme un collaborateur

Un stagiaire est un membre de l'entreprise à part entière. Il est tout aussi important qu'un collaborateur en CDI. "On sait que sans eux on reviendrait à la case départ et que ce serait à nouveau une galère monstre de gérer toutes les tâches seul.e" - nous confie Alix.

Votre stagiaire vous apportera un regard neuf très bénéfique. Laissez-lui l'occasion de s'exprimer sur des sujets stratégiques : qu'il s'agisse de son avis sur les projets que vous menez, ou lorsqu'il faut discuter des points d'amélioration de l'entreprise. "Je leur explique cela dès le début" - nous dit Marine, "j'encourage les stagiaires à s'exprimer et à développer leurs idées tout autant qu'une personne en CDI. Ils ont un regard neuf qui peut souvent être très bénéfique pour une entreprise."

Considérez votre stagiaire, apprenez à le connaître, sympathisez : il est peut-être de passage dans votre entreprise, mais son expérience compte. Attention cependant à maintenir certaines limites. Selon Alix "parfois c'est dur car on a le même âge et il ne faut pas tomber dans une relation trop amicale qui pourrait venir entraver le côté pro."


Si vous cherchez encore le stagiaire parfait, il se trouve sûrement parmi nos candidats !

Si vous souhaitez trouver un stage ou un CDI, on a plein d'offres à vous proposer !

Découvrez nos offres

Suivez La Relève sur Facebook, LinkedIn, Instagram et à vous abonner à notre Newsletter pour être tenu au courant !

🚀 Partager l'article :