Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Culture Fit : faire matcher vos candidats avec votre culture d'entreprise

Une tendance que l’on voit se développer depuis plusieurs années dans le recrutement : évaluer l’adéquation d’un candidat avec la culture de l’entreprise. On parle alors de “Culture Fit”.

La culture d’une entreprise est ce qui la distingue des autres. Elle rassemble les valeurs, les rites, les méthodes, qui façonnent l’identité d’une entreprise. Elle est commune à l’ensemble de ses collaborateurs. Quand on recrute, on souhaite donc s’assurer que le futur collaborateur va s’intégrer dans l’équipe, partagera ses valeurs et travaillera efficacement en lien avec les modes de fonctionnement de l’entreprise.

Les méthodes d’évaluation du Culture Fit sont également un nouveau moyen pour les entreprises de départager les candidats à compétences égales.

Alors qu’elles font face à des critiques, nous avons décidé de revenir sur ces méthodes, de vous donner notre avis et de vous expliquer comment cela se passe chez nous, à La Relève.

Image à la Une de l'article: Culture Fit : faire matcher vos candidats avec votre culture d'entreprise

L'entretien de fit

L'entretien de fit consiste à intégrer des questions sur la personnalité et les valeurs du candidats dans l'entretien. Cela ressemble en grande partie à la partie de l'entretien qui concerne les soft skills des candidats : on cherche à comprendre qui ils sont, quels sont les environnements dans lesquels ils s'épanouissent, pour savoir si ils peuvent "fiter" dans l'entreprise.

On peut poser des questions comme : Quel est le lieu de travail idéal selon vous ? Comment décririez-vous la culture de votre entreprise précédente ? Décrivez un problème que vous avez rencontré dans une précédente expérience et comment vous l'avez résolu ?

Notre avis : Pour nous, évaluer le Culture Fit d'un candidat au cours d'un entretien est important. Néanmoins il y a quelques règles de bases à respecter. Surtout, il faut faire attention à ne pas laisser nos biais inconscients prendre le dessus. Ces biais inconscients vont se manifester notamment lorsque l'on base notre appréciation du candidat sur des facteurs personnels : le candidat à un bon sens de l'humour, le candidat a fait la même école que moi ou un stage dans la même entreprise que moi - plutôt que : le candidat possèdent des valeurs correspondant à celle de l'entreprise.

C'est pourquoi nous vous conseillons de rédiger vos questions à l'avance pour vous permettre d'évaluer le candidat en fonction de ce que vous recherchez réellement. établissez également une grille de notation qui rassemble les différents points que vous jugez important pour fiter avec votre culture d'entreprise. Les questions que vous poserez serviront à valider ces points.

La rencontre informelle, ou le Team Fit

Au-delà du Culture Fit, on parle carrément ici de Team Fit. Il va s'agir d'ajouter une dernière étape de l'entretien autour d'un verre ou d'un déjeuner regroupant l'ensemble des salariés (ou de l'équipe selon la taille de l'entreprise) et le candidat, pour observer la future cohésion d'équipe qu'impliquerait sa venue. Pendant cette rencontre, on ne parle pas de travail, on essaie juste de voir si le candidat est en phase avec l'équipe.

Notre avis : Si évaluer l'adéquation culturelle d'un candidat est important, nous estimons néanmoins que la rencontre informelle a plus sa place dans le cadre de l'onboarding que dans une énième étape du recrutement. D'une part car chacun pourra avoir ses propres biais concernant le candidat et d'autre part parce que l'évaluation de la sympathie dans un cadre informel n'est pas vraiment valable pour mesurer le Culture Fit.

Ce genre de rencontres n'a d'ailleurs rien de franchement naturel. Malgré une volonté de recréer une ambiance décontractée, il y aura toujours une crainte pour le candidat de dire ce qu'il ne faut pas, un effort pour convaincre et finalement un certain malaise dans l'échange.

Cette méthode de recrutement est discutable à de nombreux niveaux : Gérald Dudouet de aviz.io la critique notamment en affirmant que "l'entreprise n'est pas une démocratie" et que laisser peser le choix d'un recrutement sur l'équipe remet en cause la légitimité des managers.

Le compromis : le Culture Fit à la sauce La Relève

Chez La Relève nous avons décidé d'un compromis entre ces méthodes.

Nous évaluons surtout la personnalité et le Culture Fit dans le cadre de l'entretien : en parlant de nos valeurs communes et questionnant le candidat sur des expériences passées.

Par exemple, on va demander à candidat s'il a apprécié travailler dans telle ou telle structure, avec tel ou tel patron et lui demander ses raisons. Une mauvaise expérience ou une mauvaise entente avec une ancienne équipe n'est pas du tout rédhibitoire au contraire : cela permet de savoir ce qui convient ou non à un candidat en terme de hiérarchie, de communication…

Si le profil nous plaît déjà et que le fit semble bon : nous proposons au candidat de rencontrer un ou plusieurs membres de l'équipe en tête à tête pour échanger, poser toutes les questions qu'il souhaite et se faire lui-même une idée de la culture de l'entreprise et du métier. Cette étape sert plus à donner envie au candidat de nous rejoindre qu'à évaluer sa sympathie et son Team Fit.

Puis, seulement une fois le recrutement validé : on invite notre future recrue pour une rencontre informelle - comprenez le prochain verre en terrasse de l'équipe - pour apprendre à mieux se connaître.

A vous de voir ce qui vous convient le mieux !


Si vous souhaitez recruter de jeunes talents, La Relève peut vous aider !

Je recrute

Si vous êtes un candidat, retrouver toutes nos offres de stages, alternance et CDI.

Suivez La Relève sur Facebook, LinkedIn et Instagram pour être tenu au courant !

🚀 Partager l'article :