Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Femme dans la Tech : et si c’était votre vocation ?

En novembre dernier le collectif Les Glorieuses a lancé une pétition intitulée #4novembre16h16, qui sont la date et l’heure précises à partir desquelles les femmes travaillent bénévolement en raison des inégalités salariales. En effet, les femmes gagnent 15,5% de moins que leurs collègues masculins. Elles travaillent donc plus de 7 semaines bénévolement par an.

Mais il n’y a pas qu’au niveau des salaires que les inégalités font rage : l’accès à l’emploi est également touché. Ainsi, en France, moins de 24% des emplois de la Tech sont occupés par des femmes, alors que les entreprises qui comptent une proportion élevée de dirigeantes surperforment. En effet, les entreprises qui disposent de femmes à leur tête ont enregistré une croissance de leur chiffre d'affaires de 5,5 % en 2019, contre 4,8 % pour les PME et ETI dirigées par des hommes.

Et si on déconstruisait les stéréotypes : pourquoi pas la Tech ?

Image à la Une de l'article: Femme dans la Tech : et si c’était votre vocation ?

Les femmes dans la Tech : de pionnières à marginales

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les femmes étaient majoritairement présentes à la création du numérique et des premiers ordinateurs. En témoigne le film Les Figures de l'Ombre de Theodore Melfi (que l'on vous conseille !), qui relate l'histoire vraie de trois femmes mathématiciennes à la NASA ayant largement contribué au succès du premier vol orbital autour de la planète en 1969 et pionnières de l'informatique moderne.

Le premier programme informatique a également été inventité par une femme, Ada Lovelace en 1843. Enfin, on doit le premier compilateur (c'est-à-dire le premier programme capable de traduire des commandes de programmation en anglais en un langage informatique) à Grace Hopper en 1951.

Pourtant, leur présence dans le secteur a décliné fortement à partir des années 80. En cause ? La monétisation du secteur a contribué à sa masculinisation. La culture populaire et la publicité ont ensuite pris le relais en prônant l'ordinateur comme un outil réservé aux hommes et effaçant de la mémoire collective le rôle des femmes dans les débuts de l'informatique. De sorte que dès les années 90, les femmes avaient presque disparu.

Aujourd'hui encore, alors même que le secteur de la Tech connaît une pénurie de talents, les femmes se tournent peu vers les métiers du numérique. En 2017, les femmes ne représentaient que 27,5% des postes dans le numérique. Pourtant ne pas avoir de rôle à jouer dans ce secteur constitue un risque de régression sociétale. En effet, 47% des emplois actuels seraient amenés à être supprimés par la révolution numérique en cours - emplois qui sont majoritairement occupés par des femmes. C'est pourquoi il est impératif d'encourager les femmes à contribuer à ces évolutions, à s'approprier de nouvelles compétences et à monter en expertise.

S'orienter vers la Tech après le bac

Les représentations stéréotypées du monde de la Tech tiennent malheureusement les femmes à l'écart de ce secteur : trop masculin, trop "geek", trop technique. Et cela se ressent sur les bancs des écoles : les femmes ne représentent que 10% des étudiants en informatique. Parmi elles, 70% affirment avoir été l'objet de sexisme dans le cadre de leurs études.

Les stéréotypes ont la peau dure. Pour les déconstruire et inciter les plus jeunes à s'intéresser au numérique, des initiatives se sont mises en place pour éduquer, sensibiliser et intéresser aux métiers de la Tech. Le collectif Femmes@Numerique a notamment initié un mouvement global sur tout le territoire pour donner aux filles l'appétence et le désir de s'orienter vers les métiers du numérique. Grâce à l'organisation d'ateliers collaboratifs, de kits pédagogiques, de rencontres avec des modèles féminins… Le collectif a également créé une mobilisation unique dédiée à la thématique des femmes dans la Tech, avec la Code Week : une semaine européenne consacrée à l'apprentissage du code et de la programmation. L'association StartHer a également été créée pour susciter des vocations dans la tech et l'entrepreneuriat.

Mais alors, vers quelle école se tourner pour une formation initiale en Tech ?

Déjà, il faut comprendre qu'il existe une multitude de métier dans la Tech : développeurs web, mobile, spécialisés dans un langage informatique particulier, data scientists / analysts / engineers, products owners et managers, UX/UI designers… autant d'intitulés qui peuvent paraître obscurs et qui méritent d'aller se renseigner en amont.

Pour savoir quel est le métier fait pour vous, mieux vaut se tourner vers une formation généraliste dans une école d'ingénieur comme EPITECH ou EPITA. Les programmes en 5 ans vous permettront de toucher à tout avant de vous spécialiser.

Si vous souhaitez d'ores et déjà vous tourner vers du développement informatique, il existe la très célèbre école 42, une formation en informatique gratuite, ouverte à tous et sans condition de diplôme.

Il n'est jamais trop tard pour choisir la Tech

Même après des débuts professionnels dans un secteur complètement différent, il est possible de se ré-orienter dans la Tech. Cela constitue même un atout pour votre employabilité que de pouvoir compter sur des compétences transversales dans différents domaines.

Avec la digitalisation des entreprises, le secteur est en pleine expansion est requiert de plus en plus de main d'œuvre qualifiée. Mais pourquoi choisir la Tech pour votre reconversion ? Pour les opportunités tout d'abord. De bons salaires dès l'entrée, des responsabilités importantes, de nombreux débouchés… Les métiers de la tech sont définitivement des projets de reconversion de premier choix.

C'est le choix qu'a fait Juliette il y a moins d'un an. Après plusieurs années passées en startup comme Operation Manager, Juliette a sauté le pas et entamé une formation de développeur à la Wild Code School.

Dans le cadre de mon travail j'étais en contact quotidien avec des développeurs web, ce qui m'a permis de mieux appréhender leur métier. Je me suis rendue compte que ceux qui bossent dans la tech étaient vraiment au cœur du produit et des innovations et que savoir coder était un formidable outil pour faciliter la vie des gens.

Si le secteur attire de plus en plus, il y a toujours aussi peu de mixité dans les métiers du numérique. Un fait particulièrement problématique lorsque l'on regarde du côté de l'Intelligence Artificielle. En effet, si les personnes qui développent les algorithmes sont majoritairement des hommes, alors les IA reflètent leurs visions du monde et reproduisent automatiquement leurs stéréotypes de genre plus ou moins conscients.

Pour contrer ce phénomène et créer plus de diversité dans le monde de la tech, Syntec Numérique et Social Builder ont lancé en mai 2019 un manifeste pour la reconversion des femmes dans le numérique. Les entreprises signataires se sont engagées à élargir leurs critères de recrutement pour prendre en compte le potentiel, les compétences transverses, la posture et l'ensemble du parcours de formation, qu'il soit initial ou continu. Mais également à accompagner durablement les profils en reconversion vers le numérique et à adopter des pratiques favorisant l'inclusion et l'égalité Femmes/Hommes.

Quelle formation continue pour se reconvertir dans la Tech ?

En raison de la pénurie de talents sur le marché de l'emploi tech, de nombreuses formations courtes ont fleuri de toute part sur Internet. Il existe des formats plus ou moins long, en présentiel, à temps partiel ou complètement dématérialisés.

On ne saurait que trop vous conseiller de vous tourner vers des formats longs si vous souhaitez une formation très complète. Vous pouvez regarder notamment du côté de la Wild Code School (5 mois sur un campus et 6 mois de stage). Au même format, EPITECH propose également une formation en développement informatique en reconversion professionnelle.

Si vous ne souhaitez pas devenir développeur, mais simplement acquérir des compétences techniques, il existe des formations plus courtes, également appelées "Bootcamps", qui vous permettront de découvrir les bases. On pense notamment au Wagon qui propose des formations sur 9 ou 24 semaines en Développement web ou en Data Science, mais aussi à LeRéacteur.io qui organise des Bootcamps en développement web ou mobile sur 10 (à temps plein) ou 25 semaines (à temps partiel). Il existe également des formations 100% dédiées aux femmes, comme Hackeuses de Simplon ou encore le dispositif de Social Builder, Women In Digital, qui organise un retour vers l'emploi à travers des formations au numérique pour les femmes demandeuses d'emploi franciliennes.

Les formations de trois mois sont particulièrement recommandées pour les personnes ayant précédemment fait une école de commerce et souhaitant développer des compétences techniques pour se reconvertir en tant que Product Owner par exemple. Mais aussi, pour celles et ceux qui souhaite monter leur propre startup en construisant un produit minimum viable en attendant de pouvoir recruter une équipe de développeurs confirmés.

La plupart de ces formations courtes ont l'avantage d'être compatibles avec un autre emploi, car organisées à temps partiel ou 100% dématérialisées, et sont le plus souvent remboursables grâce à votre Compte personnel de formation.

Et pourquoi pas créer votre boîte Tech ?

Le manque de mixité dans l'écosystème startup reste présent. On compte aujourd'hui 10 % seulement de fondatrices en France et moins de 17% à l'international. Le secteur de l'innovation technologique a besoin de plus de diversité et donc de plus de femmes.

Vous avez une idée mais n'osez pas vous lancer ? Des incubateurs ont été créés avec comme but celui d'aider les start-ups créées par des femmes entrepreneures à éclore. C'est le cas WILLA (ex Paris Pionnières), qui rassemble une communauté de personnes engagées pour l'entrepreneuriat féminin qui partagent les mêmes valeurs pour plus d'inclusion dans l'innovation.

Pour en savoir plus sur l'entrepreneuriat au féminin, vous pouvez consulter notre article sur les femmes et l'entreprenariat.



Saviez-vous que chez La Relève nous recrutons également pour des postes Tech ? Notre équipe de Consultants Tech se tient prête pour vous accompagner vers votre futur job ! N'hésitez pas à vous inscrire et à consulter nos offres !

Suivez La Relève sur Facebook, LinkedIn, Instagram et abonnez-vous à notre Newsletter pour ne rien rater.

🚀 Partager l'article :