Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Guide de survie en télétravail

D’abord les grèves, maintenant le coronavirus, les derniers mois n’ont pas été doux pour les travailleurs. 60 000 salariés sont concernés par le chômage technique, faute de pouvoir se rendre sur leur lieu de travail. Pour les plus chanceux, qui n’ont besoin de rien de plus qu’un ordinateur pour travailler, la solution toute trouvée est le télétravail.

Si certaines entreprise fonctionnent depuis toujours en 100% remote, comme par exemple l'agence MKTG DIGITAL, pas facile de s’adapter quand on ne l’a jamais pratiqué. Et pour cause, au moment des grèves de décembre-janvier, 42% des employés n’avaient jamais pratiqués le télé-travail, même à temps partiel.

Lorsqu’il est question de télétravail à temps complet, les conséquences peuvent être lourdes, notamment pour la santé mentale. Le risque pour nombre d’entre nous : la démotivation, et par conséquent une productivité moindre. Plus grave encore, l’isolement, le stress ou le mal être ressentis en raison d’une déconnexion avec l’entreprise ou d’un mauvais arbitrage entre vie professionnelle et personnelle.

On vous donne quelques conseils pour survivre à ces prochaines semaines, et pourquoi pas, à la suite de tout cela, pour réinventer votre manière de travailler.

Image à la Une de l'article: Guide de survie en télétravail

La positive attitude en télétravail

Au lieu de tourner en rond à ne voir que les aspects négatif d'un confinement à la maison, il faut garder en tête que le télétravail a de nombreux bienfaits :

  • Des économies de temps : coucou la joie de repousser d'une heure le réveil et d'éviter le métro bondé.
  • Des économies d'argent : sur le coût des transports, la garde des enfants, les plats à emporter à la pause déjeuner…
  • Une meilleure concentration : loin du brouhaha de l'open space et des histoires à rallonge de Jean-Louis de la compta.
  • Une meilleure productivité - lorsque la motivation est là !

C'est également une opportunité pour renforcer et diffuser la culture d'entreprise, et instaurer de nouveaux outils numériques. Tout cela au service d'une meilleure qualité de vie au travail.

Se discipliner : la routine maison-boulot-dodo

A la maison comme au bureau, il faut imposer des règles. Même si c'est dur, il faut par exemple se refuser à traîner en pilou pilou 24h/24. Le matin, on se lève, on file sous la douche et on met de vrais habits.

Si votre logement le permet, il est préférable de trouver un emplacement adéquat qui sera utilisé uniquement pour travailler. Il est conseillé d'éviter d'associer la chambre est surtout le lit au travail, car cela pourrait nuire par la suite à la qualité de votre sommeil.

Vous vivez en colocation, en famille, avec des personnes qui ne télétravaillent pas ? Expliquez leur vos règles : les impliquer vous permettra d'être moins dérangé.

L'avantage du télétravail, c'est que vous pouvez adapter vos journées au rythme de travail qui vous convient le plus ! Vous êtes plus efficace le matin ? Rien ne vous empêche de vous lever plus tôt pour travailler. Plutôt couche tard ? Pourquoi pas prévoir une pause dans l'après midi et s'y remettre plus tard.

L'important reste de communiquer avec vos collègues, même pour parler d'autre chose que du travail. Parlez de vos avancées, mais aussi de vos difficultés et de vos doutes. Cela vous permettra à tous d'être stimulés et de vous motiver ensemble.

(Ré)inventer le management à distance

Pour garder sa motivation, il est primordial de maintenir une vie collective et un sentiment d'appartenance à l'entreprise. Les managers ont un rôle à jouer pour maintenir le contact, en organisant des points d'équipe quotidiens, mais également en facilitant la gestion des tâches quotidiennes. Il existe de nombreux outils numériques qui aideront une entreprise à s'adapter à ce nouveau mode de fonctionnement.

Pour la gestion de projet et le travail collaboratif :

  • Trello : un outil de gestion de projet en ligne, qui permet de lister les tâches, suivre les avancements, faire un retroplanning…
  • Azendoo : permet de planifier, organiser, collaborer et analyser votre travail d'équipe
  • Jira : un outil de gestion de projet principalement dédié aux gestionnaires de projet travaillant avec la méthode Agile
  • Wrike : un logiciel de collaboration et de gestion de projet basé sur le cloud qui s'étend à toutes les équipes dans n'importe quelle entreprise
  • Waymark : un outil très simple pour créer des roadmaps personnalisées
  • Confluence : un espace de travail qui permet de créer, collaborer et organiser tout votre travail au même endroit

Pour le partage et le stockage de fichiers :

  • WeTransfer : vous permet d'envoyer jusqu'à 2Go de fichiers.
  • Dropbox, ou One Drive : ces deux outils fonctionnent avec un cloud, et vous permettent de partager et stocker des fichiers avec un espace fourni qui dépendra de votre abonnement (gratuit ou payant).
  • Google Suite : avec notamment Google drive qui permet de stocker jusqu'à 15Go de fichier sur le Cloud. La Suite propose également de nombreux outils de travail collaboratif : entre autre Google doc qui permet de co-rédiger des documents.
  • ZohoDocs : permet de stocker jusqu'à 5Go de documents, peut importer des documents depuis Google drive et se synchroniser avec Dropbox.

Pour rester en contact :

  • Microsoft Teams : le réseau social d'entreprise de la Suite Office 365
  • Slack : on ne présente plus Slack, qui permet de discuter, échanger des documents, gérer des to-do list communes, et même créer des emojis avec la tête de vos collègues.
  • Hangout, ou Zoom : ces deux outils permettent d'organiser des appels téléphoniques en tête à tête ou en équipe, avec ou sans visio.

L'éloignement rend une chose absolument essentielle : communiquer en toute transparence. Il peut s'agir de faire remonter l'information lorsqu'un des outils de communication n'est pas efficace, ou pour en proposer de nouveaux. Mais également pour avertir de sa disponibilité ou non-disponibilité. L'ensemble des collaborateurs doit pouvoir être en mesure d'exprimer ses craintes, et les décideurs doivent être capables de verbaliser les opportunités pour l'entreprise que représente une organisation en télétravail. Plus que jamais toutes les parties prenantes doivent être impliquées.

L'occasion de revoir nos manières de travailler

Ces évènements ne seraient-ils pas l'occasion pour la France, de rattrapper son retard en matière de télétravail ? En effet, début 2019, la France ne comptait que 29% de télétravailleurs. La majorité d'entre eux (70%) étaient des Millennials.

Depuis peu, cette organisation de travail commence à gagner du terrain : plus de 90% des télétravailleurs au moment des grèves de décembre-janvier ont affirmé avoir l'intention de continuer à télétravailler à l'avenir, sachant que 42% d'entre eux étaient des nouveaux télétravailleurs.

Nadine Yahchouchi, directrice de l'entité M365 chez Microsoft France, disait à ce propos:

Le télétravail s'installe dans le quotidien des Français et s'annonce comme une pratique pérenne. Les actifs français qui ont télétravaillé pendant les grèves ont pu travailler en équipe comme au bureau, grâce à la confiance de leur manager et aux outils technologiques adéquats. La technologie leur a permis de préserver un lien collaboratif et de réaffirmer leur impact professionnel, tout en leur offrant un réel confort de flexibilité en ces temps de grèves.

Le monde ressortira transformé de la crise sanitaire que nous vivons actuellement. La compréhension des vertus du télétravail par les entreprises pourra faire partie de l'une de ses transformations. Le futur du travail intégrera sûrement le travail à distance au sein d'une stratégie globale de qualité de vie au travail.


Sources: Mode(s) Emploi (2020), Coronavirus : 60 000 salariés concernés par le chômage technique. Le Parisien (2019), Le télétravail progresse : déjà 5,2 millions de salariés concernés. Microsoft France, Opinion Way (2020), Grèves de décembre et de janvier : 36% des actifs français adoptent le réflexe télétravail. Great Place To Work (2020), Télétravail : bilan d'une révolution.


Découvrir nos offres

🚀 Partager l'article :