L’impact de la culture d’entreprise dans vos recrutements

Phase extrêmement cruciale pour le développement de votre startup, la période des recrutements peut vite devenir un véritable casse-tête. Savoir s’entourer des bonnes personnes est un vrai défi. Un “mauvais” recrutement peut avoir un impact critique sur le bon déroulement de votre activité. Il est donc légitime de prendre son temps en écartant les doutes qui subsistent autour d’une recrue potentielle avant de faire la fameuse “propal”.

L’impact de la culture d’entreprise dans vos recrutements

La personnalité du profil versus la culture d’entreprise

Après avoir épluché les différents CVs, contacté les candidats potentiels, vous voilà enfin arrivé au momentum de la phase de recrutement : L’entretien avec le candidat.

Suite à la validation du triptyque “expériences/connaissances/potentiel” vous regardez votre montre : Déjà plus de 45 minutes se sont écoulés et vous avez envie d’en savoir davantage. Convaincu par son flegme, vous êtes persuadé que la personne en face de vous et celle qu’il vous faut pour franchir un cap. L’entretien touche à sa fin. En bon candidat, il pose une dernière question : “Comment définiriez vous la culture de votre entreprise ?"

Pas très convaincu, votre réponse est emplie de banalité. Vous finissez par sortir vos deux atouts phares : les bières du jeudi soir et la table de ping-pong au rez-de-chaussée. Cette fois c’est sur ca va matcher.

Que ce soit la rémunération, le secteur d'activité et la localisation des bureaux, tout est aligné. Vous clôturez l’entretien persuadé d’avoir rencontré la recrue idéale. Quelques jours passent, l’attente se fait palpable et le doute autour du sérieux du profil se fait de plus en plus ressentir.

Soudain le téléphone sonne. Malgré une proposition aux petits oignons, le candidat vous dit qu’il préfère décliner votre proposition. En vous expliquant son choix, vous comprenez rapidement qu’il ne s’est pas retrouvé dans les valeurs prônées par l’entreprise.

La culture d’entreprise, comment ça marche ?

Notion mouvante et subjective, la culture d’entreprise que l’on appelle aussi la culture organisationnelle se définit comme “une source de cohésion et de motivation des collaborateurs car elle regroupe les employés autour de valeurs communes, de rites ou de codes vestimentaires.1

Difficilement tangible, celle-ci doit avant tout se vivre. Les projets mis en place, le savoir-faire et les étapes clés de la construction de l’entreprise participent à l'émergence d’une histoire unique que les dirigeants se doivent de partager avec l’ensemble des équipes. La culture d’entreprise apparaît alors lorsque les valeurs promues par les dirigeants sont parfaitement intégrées par les salariés et que le sentiment d’appartenance à l’entreprise est réel.

La culture d’entreprise, un vrai facteur de compétitivité

Rendre son entreprise attrayante est un vrai défi. Bien que le salaire et les missions restent les deux grands incontournables lors de la prise de décision des candidats, on constate que la culture d’entreprise a de plus en plus de résonance auprès des jeunes générations2.

Dans un environnement où les salaires des jeunes diplômés sont relativement homogènes, c’est souvent les valeurs qui sont prescrites par l’entreprise qui vont faire basculer le choix des potentielles recrues. Au rang des valeurs de plus en plus appréciées, on retrouve l'éthique, l'authenticité ou encore la solidarité.

Si ces exemples ne vous parlent pas, il est temps pour vous d’aller voir vos équipes et d’avoir une franche discussion pour les définir rapidement. Il est important de rappeler qu’il ne faut pas basculer dans un management top-down. L'idée n’est pas de mettre en place un “corporate bullshit” en bonne et due forme mais bel et bien de voir émerger une véritable culture.

Bien qu’elle soit historiquement prescrite par les dirigeants, le culture d’entreprise peut tout aussi bien émerger de la part des salariés. Au gré de vos échanges et de différents ateliers (notamment des exercices de team-building3) vous devriez être à même de définir les valeurs qui caractérisent votre société. En impliquant les collaborateurs dans le processus de définition, vous vous assurez de plus de la cohérence et une vraie incarnation des valeurs.

Se démarquer dès le lancement de vos recherches

En tant qu’accélérateur de recrutement, nous mettons un point d’honneur à vous rencontrer pour pouvoir percevoir et ressentir l’ADN de votre entreprise. Pour les candidats en revanche, le premier contact avec l’entreprise se fait via une fiche de poste. Or, on constate encore trop souvent un manque d'originalité dans les fiches de poste proposées.

En ayant défini une culture d’entreprise qui vous ressemble et surtout en laquelle vous croyez, vous disposez de nouveaux atouts pour interpeller les talents. En les affichant fièrement sur vos posts, vous vous démarquez et suscitez dès la lecture l’engouement auprès des candidats.

En phase d’entretien, vous êtes fin prêt à affirmer votre identité et attirer les talents qu’il vous faut pour faire grandir votre société.

1 Définition de la “culture d’entreprise” par le site Glassdoor

2 Article des Echos, paru le 20 mai 2018 : “Travail : Pour les “Millenials”, l’argent ne fait pas tout.”

3 Article de Rob Wornley, paru le 16 février 2016 dans People Management : “ An epic list of great team building games”.

🚀 Partager l'article :