Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Recherche d’emploi : vaincre le syndrome de l’imposteur

Avez-vous déjà refusé de postuler à une offre d’emploi qui vous correspondait parce que vous pensiez que vous étiez sous-qualifié ou illégitime ? Comme 20% de la population, vous souffrez probablement du syndrome de l’imposteur. Décryptage de ce syndrome souvent mal reconnu et conseils pour le dépasser.

Image à la Une de l'article: Recherche d’emploi : vaincre le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l'imposteur, c'est quoi ?

Ce syndrome a été découvert en 1978 par Pauline Rose Clance et Suzanne Ament Imes, deux psychologues américaines. Il toucherait 20% de la population.

Si vous remettez régulièrement en cause votre légitimité, si vous attribuez vos succès à de la chance, si vous pensez bluffer votre entourage et qu'ils finiront par découvrir que vous n'avez pas les compétences requises… alors vous êtes très probablement atteint du syndrome de l'imposteur.

Appliqué à la recherche d'emploi, le syndrome de l'imposteur peut faire des ravages. Il affecte votre perception de la réalité en vous donnant l'impression d'être illégitime à postuler à une position, quand bien même vous auriez toutes les compétences requises. Résultat : vous passez sûrement à côté de belles opportunités.

Dépasser le syndrome de l'imposteur


Se remémorer vos réussites

Un bon moyen de reprendre confiance en soi consiste à se rappeler tous les petits moments au cours de votre vie où l'on vous a félicité pour vos accomplissements, où l'on a reconnu vos compétences et capacités sur un sujet.

Vous pouvez aussi lister sur une feuille vos savoir-faire, savoir-être, vos connaissances et vos compétences - y compris en dehors du domaine professionnel.

Ces deux exercices vous permettront de porter un regard objectif sur vous-même et vous réapproprier vos réussites.

Recherchez la racine de vos doutes sur vous-même

Le syndrome de l'imposteur est souvent associé à des expériences vécues dans l'enfance (une éducation construite autour de la performance, par exemple) ou à un passé professionnel compliqué (harcèlement, environnement trop compétitif, isolement…) qui sapent notre confiance en nous.

Prendre le temps de comprendre d'où viennent votre syndrome de l'imposteur vous permettra de déconstruire les fausses croyances que vous avez construites à propos de vous-même.

N'essayez plus d'être le candidat parfait

Car le candidat parfait n'existe pas ! Il est parfaitement possible de postuler à une offre même lorsque votre profil ne correspond pas à 100%. Si vous avez moins d'années d'expériences que demandé, que vous n'avez pas étudié dans les écoles demandées ou eu une première expérience avec le secteur demandé… postulez quand même ! Les recruteurs établissent le profil du candidat idéal, mais il est pratiquement impossible de remplir tous les critères.

Alors libérez-vous du syndrome de l'imposteur et postulez au job de vos rêves. Il se trouve peut-être parmi nos nos offres !

Suivez La Relève sur Facebook, LinkedIn, Instagram et abonnez-vous à notre Newsletter pour ne rien rater.

🚀 Partager l'article :