Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Répondre à une offre d'emploi quand on a pas le profil recherché

On s’est tous déjà retrouvé.es dans cette situation. Exalté.e par une offre d’emploi, l’enthousiasme laisse rapidement place au doute voire à l’appréhension à mesure que l’on parcourt l’annonce. Ce fameux profil recherché - quand il n’est pas exigé - prend subitement des allures de sommet impossible à gravir. Pourquoi alors ne pas simplement le contourner ? La Relève vous explique pourquoi il ne faut pas renoncer et quels sont les bons réflexes à adopter.

Image à la Une de l'article: Répondre à une offre d'emploi quand on a pas le profil recherché

Décrypter l'offre d'emploi avec soin

Formation, expérience et compétences. Voilà le socle immuable sur lequel tout candidat se réfère au moment de répondre à une annonce. Cette liste sur laquelle il nous est demandé de cocher toutes les cases est souvent l'objet de bien des désillusions. à quoi bon postuler alors qu'il est inscrit noir sur blanc qu'il est exigé la maîtrise d'un logiciel que vous n'avez jamais ouvert ? On retrouve ici l'exemple typique du frein qu'il est nécessaire d'apprendre à lever.

Lorsque vous appréhendez une offre d'emploi, vous devez être capable de lire entre les lignes. Derrière cette formulation un brin éculée réside pourtant la base sur laquelle s'appuyer. Quels sont les critères absolument fondamentaux pour le poste recherché ? Quels sont les besoins de l'entreprise ? Le poste est-il amené à évoluer au gré des modes et des technologies ? Se mettre à la place du recruteur qui a partagé l'annonce est à cet effet un exercice intéressant. Intéressant, car il permet d'analyser l'offre d'emploi sous un angle différent et encourage la prise de recul.

En d'autres termes, nous ne pouvons que vous inviter à pousser votre réflexion et vos investigations au-delà du simple champ de l'annonce. Se renseigner sur la culture de l'entreprise et les valeurs qu'elle prône est à ce titre un parfait exemple de réflexe à adopter. Vous serez alors à même d'adapter CV et lettre de motivation pour retenir davantage l'attention du recruteur qui vous lit. C'est le soin apporté à ces petits détails qui peut faire de grandes différences à l'arrivée !

Profil atypique vous dîtes ?

On voit souvent surgir l'expression profil atypique quand il s'agit de justifier certaines lacunes auprès d'un recruteur. Parfois utilisée à tort et à travers, elle tient principalement à souligner que le candidat ne remplit pas l'ensemble des critères et sort quelque peu des sentiers battus. Est-ce une mauvaise chose pour autant ? Pas nécessairement. Chacun a des qualités à mettre en avant et il est important de savoir comment.

Si identifier vos forces par rapport à l'offre d'emploi qui suscite votre intérêt apparaît comme une évidence, les valoriser requiert bon sens et habileté. Elles doivent ressortir naturellement de votre candidature et prouver au recruteur que vous avez parfaitement cerné ses attentes. Il n'appartient ensuite qu'à vous de tisser des liens entre votre vécu (qu'il soit professionnel ou non) et les lacunes identifiées sur le poste à pourvoir. C'est en donnant du sens à ces liens que vous serez en mesure de vous rapprocher dudit « profil recherché ». Vous ne voyez aucun rapport entre votre stage de fin d'études en tant qu'Account Manager Junior et le poste de Growth Manager qui vous fait de l'œil ? Et bien c'est que vous n'avez peut-être pas assez cherché !

Enfin, il est également bon de rappeler qu'au-delà d'un profil, c'est aussi et surtout une personne que recherche l'entreprise. Si les compétences sont un facteur de recrutement essentiel, votre personnalité et l'image que vous renvoyez le sont tout autant. Vous devez prouver que votre candidature n'est pas le fruit du hasard, mais qu'elle répond à un projet professionnel mûrement réfléchi.

Rien à perdre, tout à gagner

Votre entourage vous l'a suffisamment répété au cours de votre période de recherche : qui ne tente rien n'a rien ! Le conseil peut paraître pesant à la longue, mais au fond, que risquez-vous à postuler auprès d'une société qui vous semble inaccessible ? Comme évoqué précédemment, un CV et une lettre de motivation habilement présentés peuvent tout à fait conquérir les chargés de recrutement, en dépit des carences identifiées. Si vous avez réussi à les séduire, alors pourquoi ne pas parvenir à les convaincre ?

On ne vous apprend rien, un processus de recrutement est une aventure longue et fastidieuse, aussi bien pour le candidat que pour l'entreprise. C'est au cours de l'entretien que vous allez réellement pouvoir vous dévoiler et démontrer toute votre motivation. Le poste exige la maîtrise d'Adobe Premiere Pro alors que votre expertise s'arrête aux fondus hasardeux sur Windows Movie Maker ? Et bien cela ne vous a pas empêché de télécharger la version d'essai et d'en étudier les bases sitôt l'entretien confirmé.

Gardez toujours à l'esprit que le candidat idéal relève plus du mythe que de la réalité. C'est à vous qu'il revient de prouver à l'entreprise qu'elle fait le bon choix en vous recrutant.

En résumé, vous avez toutes les cartes en main pour aborder une candidature de la meilleure des manières, même lorsqu'elle vous semble perdue d'avance. Postuler sans conviction n'a aucun intérêt. Vous devez croire en vous et vous en donner les moyens. Prenez du recul, composez habilement entre hard et soft skills et montrez toute votre ambition. Vous avez tout à gagner à tenter votre chance, le tout est de ne pas oublier de la provoquer !


Toujours à la recherche d'un stage, d'une alternance ou d'un CDI ? N'hésitez pas à consulter nos offres !

Suivez La Relève sur Facebook, LinkedIn, Instagram et abonnez-vous à notre Newsletter pour ne rien rater.

🚀 Partager l'article :