Vous êtes hors ligne

En attente de reconnexion

Étudiants, Jeunes diplômés : On vous dit tout sur le CV !

6 secondes, c’est le temps moyen que les recruteurs consacrent à la lecture d’un CV selon une étude américaine menée en avril 2012*.

Étudiants, Jeunes diplômés : On vous dit tout sur le CV !

En effet, en tant que recruteur, nous recevons chaque jour des dizaines de CV de candidats aux parcours très variés. Étudiants et jeunes diplômés, profils commerciaux, financiers, marqueteurs et même quelques ingénieurs. Pour que votre profil soit sélectionné, il faut que votre CV soit bien construit et ait une bonne présentation.

Au-delà de la sélection, votre CV c’est aussi la première impression qu’un recruteur a de vous! Et comme l’a si bien dit David Swanson, «Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression». Lorsque vous vous présentez à un entretien, vous soignez votre présentation.Alors pourquoi ne pas faire la même chose avec votre CV? C’est la première image qu’un recruteur a de vous, c’est donc primordialqu’il vous ressemble et présente au mieux votre parcours professionnel ! Pour augmenter vos chances d’attirer notre attention et celles des autres recruteurs, toute l’équipe de la relève s’est réunie afin de vous donner desconseils pour un CV réussi.

Quels éléments doivent impérativement apparaitre sur votre CV?

Certes, vous devez vous démarquer des autres CV, toutefois il y a des incontournables à ne jamais oublier !

Un en-tête

Vous l’avez compris un recruteur n’a pas beaucoup de temps à consacrer à la lecture des CV. En quelques secondes, le recruteur doit comprendre qui vous êtes et ce que vous recherchez. Il est donc intéressant de mettre un en-tête à votre CV. Il s’agit d’expliquer en une phrase ce que vous recherchez. Indiquez simplement vos dates de disponibilités et le contrat recherché par exemple. Notre conseil: ne soyez pas trop précis en mettant des intitulés de postes qui pourraient vous fermer à certaines opportunités. N’ajoutez pas non plus une liste de qualités et défauts, c’est trop tôt pour vendre votre personnalité, vous aurez tout le loisir de vous exprimer à ce sujet lors de l’entretien.

Vos coordonnées

Le premier élément obligatoire est de bien mettre en évidence vos coordonnées: nom, prénom, adresse, téléphone, email. Pensez à bien vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs sur ces informations. C’est le b.a.-ba! Ça peut paraître bête, mais nous rencontrons régulièrement des candidats dont le numéro ou l’email n’est pas le bon… C’est dommage ! Cela pénalise votre candidature alors qu’il n’y a, a priori, aucune difficulté

Votre parcours universitaire

Si vous êtes étudiant ou même jeune diplômé, vous devez également indiquer clairement votre parcours universitaire. On parle ici, de votre parcours depuis le bac. En effet, même si vos parents étaient certainement déjà très fiers de vous au primaire et vous ont vanté vos mérites, un recruteur ne sera guère sensible à vos résultats aux concours de maths Kangourou, aussi brillants furent-ils!

Vos expériences professionnelles

Nous commençons à rentrer dans le vif du sujet! Vous devez indiquer uniquement les expériences qui vous semblent significatives (jobs d’été, stages, alternances, engagements associatifs et évidemment CDI et CDD si vous avez déjà une première expérience). Nous vous conseillons de regrouper les expériences similaires ensemble et de manière chronologique. En clair, regroupez d’un côté vos expériences associatives, d’un autre vos jobs d’été ou étudiants et enfin mettez bien en avant vos stages, alternances et CDI/CDD. Pour chaque expérience, il faut bien penser à écrire les dates, la fonction occupée, le nom de l’entreprise et le lieu. Si l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé n’est pas connue, n’hésitez pas à expliquer en une ligne (maximum) quelle était son activité principale.

Enfin, le maître mot ici est: synthétique! Vous êtes étudiants et jeunes diplômés donc votre CV doit tenir en une page maximum. Il faut donc synthétiser les missions que vous avez réalisées en quelques lignes. Notre conseil bonus: si vous aviez des objectifs commerciaux (ou même marketing), il est toujours valorisant de mettre des résultats chiffrés des actions que vous avez menées.

Vos compétences linguistiques et les logiciels maîtrisés

Vous êtes nombreux à rechercher des postes à dimension internationale et rare sont ceux qui ignorent l’importance de maîtriser l’anglais dans le monde professionnel. Il faut donc indiquer clairement et objectivement votre niveau dans chacune des langues que vous maîtrisez. Deux cas de figures se présentent. Vous avez passé un examen de type TOEIC, TOEFL ou IELTS: c’est l’idéal, indiquez le score que vous avez obtenu. Vous n’en n’avez pas encore eu l’occasion, soyez le plus clair possiblepour qualifier votre niveau dans chacune des langues vivantes que vous maîtrisez. Intermédiaire, avancé, courant, bilingue, sont de bons adjectifs à utiliser. Evitez de dire que votre anglais est scolaire ou opérationnel car ce sont des adjectifs qui ne sont pas très parlants.

Si vous possédez également des compétences informatiques ou graphiques, cela peut évidemment être un plus pour votre candidature. La règle est la même que pour les compétences linguistiques, vous devez faire attention à qualifier le plus clairement possible votre niveau de maîtrise.

Vos centres d’intérêts

Un CV a aussi pour but de montrer au recruteur une partie de votre personnalité à travers vos centres d’intérêts. Vous êtes libre d’indiquer ici ce que vous souhaitez mais nous vous donnons quand même quelques conseils pour rester pertinents. Tout d’abord, ne soyez pas trop vagues. Par exemple: voyages, sorties, musique. 99% des gens partagent ces centres d’intérêts, ils ne donnent aucune indication sur votre personnalité et vos propres centres d’intérêts. Essayez de préciser un peu plus ce qui vous intéresse. La règle d’or est de mettre uniquement des centres d’intérêts sur lesquels vous êtes à l’aise pour en parler. Par exemple, si vous mettez que vous aimez le théâtre, il faut être capable de parler de la dernière pièce que vous avez vue.

Ça y est vous avez le contenu de votre CV? Maintenant, passons à la mise en page!

Comment mettre en page votre CV?

Vous êtes très nombreux à proposer des CV dont la présentation est personnalisée par des couleurs, des icônes etc. Vous êtes créatifs, et c’est tant mieux! Néanmoins, si vous n’êtes pas graphiste ou artiste, il vaut mieux rester prudent. En effet, un recruteur souhaite trouver très rapidement les informations dont il a besoin pour savoir si vous correspondez au profil recherché: disponibilités, contrat recherché et vos expériences. Un CV trop original, même s’il est visuellement réussi, pourra entrainer une perte de temps pour le recruteur ce qui lui donnera peut-être un a priori négatif!

Quels outils pour réaliser un beau CV même quand on n’est pas graphiste?

Pour réaliser votre CV très simplement, il existe de nombreux modèles sur internet mais le plus simple et efficace reste de le faire sur Word ou Power Point. Oui, nous avons bien dit Power Point! Le logiciel permet très simplement de mettre en page des colonnes, des images et des textes tout en ajoutant des touches de couleurs si vous le souhaitez.

Evidemment, une fois votre CV finalisé via ces logiciels, enregistrez-le au format PDF ! C’est l’assurance que votre mise en page ou les informations ne seront pas perdues lors de l’ouverture du document. C’est également le format le plus pratique pour tous les recruteurs.

Pour rappel, le format le plus classique de CV est de mettre vos coordonnées en haut de la page, votre entête, puis votre cursus scolaire suivi de vos expériences et de terminer par vos compétences linguistiques, informatiques et vos centres d’intérêts.

Photo ou pas photo?

C’est une question à laquelle il n’y pas de réponse définitive malheureusement. Une photo peut apporter un plus à votre candidature, notamment sur des postes de commerciaux, de marketing et communication car vous serez certainement amené à représenter physiquement votre entreprise. Toutefois, elle n’est pas obligatoire donc si vous n’avez pas de photo professionnelle, abstenez-vous! En effet, rien de pire qu’une photo de vous en vacances ou en soirée. Si vous avez LinkedIn le plus simple est de reprendre la même photo. De même, attention à la taille de votre photo. Une photo qui prend un tiers de votre CV n’est pas nécessaire et pourra donner une mauvaise impression de vous au recruteur car la photo n’est pas l’élément clé de votre profil!

Quelle est la taille idéale de mon CV?

Contrairement à la photo, ici nous vous donnons une réponse très claire. Vous avez certainement déjà entendu parler d’un certain Elon Musk. Mais si, vous savez, celui qui a pour projet d’envoyer des gens vivre sur mars (SpaceX), de nous faire tous rouler en berline electrique (Tesla), de relier des villes eloignées de 1000km en quelques minutes seulement (hyperloop). Ah oui, et il a aussi co-fondé Paypal. Et bien même son CV à lui tient en une seule page !

Conclusion : si Elon Musk peut le faire, votre CV doit absolument tenir sur UNE SEULE PAGE. Vous êtes étudiants ou jeunes diplômés, et donc junior par définition ! Montrez au recruteur que vous êtes synthétique et que vous savez prioriser vos expériences les plus importantes pour votre recherche.

En résumé

Votre CV doit être synthétique, pertinent et analysable en 6 secondes par un recruteur.

Et voilà ! Vous avez maintenant toutes les clés pour réussir votre CV et mettre toutes les chances de votre côté pour que votre candidature soit retenue par tous les recruteurs. Je ne sais pas vous, mais nous on a hâte de voir vos belles réalisations de CV sur la relève. Montrez nous ce que vous savez faire ici :http://candidat.la-releve.com/

A très vite pour de nouveaux conseils !

L’équipe de La Relève

*Eye Tracking Online Metacognition: Cognitive Complexity and Recruiter Decision Making. Will Evans, Head of User Experience Design, TheLadders. 2012.

🚀 Partager l'article :